© 2016-2017 by SHE'S SUPER GREEN.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon

L'Equilibre Acido-Basique

January 29, 2017

 

Etant donné que les acides et l'équilibre acido-basique ont tenu une bonne place lors de mon premier cours de naturopathie, j'ai voulu me pencher un peu plus sur le sujet. La lecture du livre de Christopher Vesey*, naturopathe suisse spécialiste de la question, a été très inspirante. Voici un condensé des infos que j'ai pu glaner.

 

Tout d'abord, la présence d'acides dans l'organisme est normale car le corps reçoit et produit des acides. Ce taux devient pathologique quand le corps n'est plus en mesure de les neutraliser. Cette acidification du terrain peut être dû à une suralimentation en acides, des carences en vitamines et oligo-éléments, le stress, le manque de sommeil, le tabac ou encore la faiblesse des glandes digestives. Elle entraîne une irritation des tissus et muqueuses (notamment les muqueuses intestinales) ainsi qu'une déminéralisation car le corps puise dans les bases minérales (calcium, potassium, magnésium entre autres) jusqu'à le piller.

 

En effet, nos cellules baignent dans les liquides organiques que sont le sang, la lymphe et les sérums cellulaires. Ces cellules sont fixes et ce sont ces liquides qui leur permettent de se nourrir et de rejeter les déchets. Selon chaque personne, ces liquides organiques ou terrain organique peuvent se carencer (manque de vitamines, nutriments) ou se surcharger (amas de toxines). Si cette situation perdure, la maladie apparaît.

 

L'acidification de l'organisme peut entraîner des maladies aussi diverses que les rhumatismes, les rhumes chroniques, la chute de cheveux, l'eczéma, l'ulcère ou la dépression.

 

Comme l'explique Christopher Vasey, les problèmes liés à l'acidification du terrain sont bien plus fréquents qu'on ne le croit et l'efficacité des traitements entravée par ce terrain acide.

 

"L'acidification du terrain est la source de très nombreux troubles de santé. Beaucoup de gens en sont atteints, mais, dans l'ignorance des causes véritables de leurs maux, ils courent d'un spécialiste à l'autre et adoptent des traitements divers alors qu'un traitement de fond unique (la désacidification du terrain) amènerait la guérison".

 

Traiter seulement les symptômes sans modifier le "terrain acide" mènerait aux récidives. Il est donc primordial de s'attaquer à la cause. Mais comment savoir si on a un terrain acide? Et si oui, comment faire pour rétablir les choses?

 

C'est là que le pH, une unité de mesure du degré d'acidité ou d'alcalinité, entre en scène. L'échelle de mesure va de 0 à 14. Plus l'acidité est grande, plus le pH est faible, zéro étant l'acidité absolue. Le chiffre 7 indique un rapport d'équilibre entre les acides et les bases (ou substances alcalines), le fameux équilibre acido-basique.

 

Pour mesurer le pH, vous pouvez vous procurer des bandelettes en pharmacie ou dans les magasins spécialisés. Vous ferez des tests d'urine sur plusieurs jours, en évitant la première urine du matin. Si la bandelette vire au bleu, c'est tout bon. Par contre, si le pH est inférieur à 7, une cure de désacidification s'impose.

 

Cela passera tout d'abord par l'alimentation. Il vous faudra apprendre à distinguer les aliments qui acidifient notre terrain de ceux qui le basifient. Il existe plusieurs listes différentes. Vasey identifie 3 grandes catégories (voir liste ci-dessous): les aliments acidifiants (viande, poissons, fromages, légumineuses) qui s'ils ne sont pas acides au goût se transforment en acides dans l'organisme; les aliments alcalinisants (légumes, pomme de terre, châtaigne) qui ont un effet alcalinisant dans l'organisme; et enfin les aliments acides ou acides faibles (fruits acides, vinaigre, miel), qui ont un goût acide et qui selon votre métabolisme pourra avoir ou pas un effet acide dans l'organisme. Si vous ressentez une sensation de mal-être, une fatigue soudaine ou une frilosité peu après avoir consommé un grand verre de jus d'orange, du yaourt ou des fruits, il y a de fortes chances que votre organisme souffre d'une faiblesse métabolique face aux acides faibles. A l'exception des fruits, ces aliments ne sont pas indispensables et peuvent être mis de côté le temps de retrouver un certain équilibre.

 

Par contre, il ne sera pas possible d'éviter tous les aliments acidifiants car nombre d'être eux contiennent des protéines essentielles à notre corps. Le but sera plutôt d'arriver à un savant équilibre entre légumes, protéines et céréales, les légumes composant une grande part de l'assiette.

 

En parallèle, il pourra être nécessaire d'éliminer les acides accumulés dans le corps en prenant des mélanges de minéraux basiques (type Ergibase ©, Erbasit © etc) pour reminéraliser l'organisme. Sachez qu'éliminer les acides prend du temps et les cures de reminéralisation peuvent s'étendre entre 6 mois à 2 ans en fonction du degré d'acidification.

 

La prise d'un diurétique sous forme de tisanes (prêle, ortie) pourra aussi aider le rein à drainer les acides. Pour avoir un effet, les cures doivent avoir une certaine durée avec modification avérée des urines (mictions augmentent, couleur et odeur plus prégnante) sinon il ne faut pas hésiter à changer de plantes.

 

Des séances d'exercice physique et de bain chaud/sauna aideront quant à elles la peau à évacuer à travers la sueur. Cette élimination par la peau peut également être stimulée par la prise de plantes médicinales (sureau, tilleul, bardane).

 

En conclusion, ce qu'il faut retenir c'est que l'équilibre acido-basique est important dans la prévention des maladies et surtout nous permet d'être acteur de notre santé.

 

Il sera intéressant de suivre les conseils énumérés ci-dessus et voir comment les symptômes évoluent. Se faire accompagner par un naturopathe ou autre professionnel en médecin douce pourra être d'une grande aide pour personnaliser le traitement et persévérer dans la démarche.

 

*L'équilibre acido-basique, Editions Jouvence Santé

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Search By Tags
Newsletter
Hello!

Naturopathe en herbe, je me passionne pour le bien-être et les médecines alternatives. Sur ce blog, vous trouverez des recettes simples et des conseils santé, plus spécifiquement orientés sur la médecine des femmes, un sujet qui m'intéresse tout particulièrement.

Bonne lecture!

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon